Des élèves de 6° s’initient à la sophrologie

Elèves Clos Fleuri Caroline Chaudru

Je tiens à remercier toute l’équipe du collège Notre-Dame-du-Clos-Fleuri et plus particulièrement Madame la Directrice sans qui cette magnifique expérience n’aurait pu avoir lieu.

Mes remerciements vont aussi à la MSA qui a financé le projet grâce à Madame Ortega et le service de développemement des territoires.

J’ai eu un grand bonheur d’accueillir élèves et enseignants, ainsi que certains membres du personnel, pour ces moments de partage et de bonne humeur.

Voici l’article de La Dépêche

Du 15 mars jusqu’à début juin 2021, les élèves de sixième du collège
Notre-Dame du Clos-Fleuri de l’Isle-Jourdain bénéficient d’ateliers de
sophrologie financés par le service de développement social des
territoires de la MSA Midi-Pyrénées Sud.

Rencontre avec Caroline Chaudru, sophrologue thérapeute à L’Isle-Jourdain:

  1. Comment est né ce projet?

D’un besoin et d’une rencontre.
Le besoin était celui d’élèves qui ont vécu deux années scolaires très
perturbées avec la crise sanitaire, le confinement, le port du masque… des
situations anxiogènes.
La rencontre, s’est faite entre la directrice du collège Madame Blandine
Drochon-Rouillard, Madame Marjorie Ortega, assistante sociale à la MSA
et moi (Caroline Chaudru).

2. Combien y-a-il eu d’interventions ?

Je suis intervenue à 18 reprises :

  • 4 séances pour chaque classe de 6ème (3 classes)
  • 4 séances pour les enseignants
  • 2 séances pour les personnels de l’OGEC (agents du collège)

3. Les élèves ont eu des cours de sophrologie ?

Non, ce n’était pas des cours mais des séances basées sur le volontariat,
avec accord des parents.

4. Que fait-on pendant une séance ?

On apprend à respirer, à faire des exercices de concentration, de libération
des tensions et des relaxations courtes pour apprendre à mieux gérer les
émotions et s’apaiser.

5. Comment les élèves ont-ils reçu cette initiation ?

Ils ont été très contents, ont apporté bonne humeur et joie à ces séances. Ils
étaient très demandeurs de techniques. Beaucoup m’ont remercié et
auraient voulu que cela continue plus longtemps.

6. Pourquoi les 6ème ?

Il n’était malheureusement pas possible de faire bénéficier tous les élèves
du collège de ces séances, nous nous sommes concentrés sur les plus
jeunes qui sont peut-être les plus fragiles. Ce qui pourrait être intéressant
c’est de pouvoir proposer aux 3° aussi afin de les aider dans la préparation
de l’examen du brevet.

7. Et les adultes ?

Ils ont aussi apprécié l’apaisement, et pu utiliser des outils de gestion du
stress dans la pratique quotidienne de la classe.

8. C’était une première ?

Pour le collège du Clos-Fleuri, oui, mais je suis déjà intervenue dans deux
lycées notamment dans le cadre de la préparation aux examens.

9. Et si les parents veulent bénéficier aussi des bienfaits de la
sophrologie ?

Ils peuvent demander à leurs enfants de leur montrer leurs outils, mais je
les invite aussi à participer à des marches sophrologiques que j’organise
tous les quinze jours, en pleine nature !
Et bien sûr je peux accueillir au sein de mon cabinet pour un travail plus
individuel.”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Retrouvez-moi au cabinet

.
Je consulte sur rendez-vous, à mon cabinet :
12, place de la liberté à l’Isle Jourdain
(places de parking gratuites à proximité).

Consultez en ligne

.